Algérie, terre de richesse1 


 

Sahara Algeria 26L'Algérie est un pays riche d'un patrimoine culturel qu'il est important de protéger et de sauvegarder, mais aussi de préserver de l'oubli autant que des injures du temps. C'est un patrimoine d'une richesse exceptionnelle qui traduit dans toute sa plénitude une histoire millénaire, façonnée par des apports civilisationnels multiples, par des habitudes, des traditions et des coutumes qui plongent leurs racines dans une façon de vivre qui reflète bien le génie du peuple. Une des marques de la personnalité multiple de l'Algérien est cet attachement à la célébration quasi-rituelle des coutumes et fêtes locales qui montrent la diversité du patrimoine culturel algérien. Cet attachement a parfois subi l'usure du temps.

C'est pourquoi aujourd'hui, il y a un véritable travail de renaissance à mener, de restauration et une volonté d'ancrer de nouveau cette tradition qui vient du plus profond de notre histoire faisant partie prenante de la conscience collective. Cet objectif s'inscrit en lettres d'or dans le programme de redynamisation de la politique du tourisme dans notre pays, car il constitue un élément central, voire névralgique de celle-ci.

Nous vivons en effet une époque où la plongée dans le passé, agit comme une fascination, et le retour aux sources comme une marque d'attachement à des valeurs australes que les vicissitudes de la vie moderne ont pu parfois altérer.

Il y a dans la richesse de ce passé un extraordinaire vivier qu'il nous faut préserver et transmettre. Il est un élément constitutif de notre personnalité et un gisement au service d'une politique touristique qui retrouve ses marques dans notre pays. Cela à travers une prise en charge en termes d'objectifs à atteindre, une mise à disposition de moyens, l'appel à un partenariat mutuellement avantageux et une implication de l'initiative privée nationale et extérieure qui est une source inépuisable de richesses.

 

Portrait de l’Algérie et ses caractéristiquesaokas-13


    • Nom officiel
      : République démocratique et Populaire d'Algérie 
    • Institutions politiques: République sous régime présidentiel.
    • Superficie: 2 381 740 km² (environ 4 x la France) 
    • Population (Janvier 2012): environ 37 100 0005 d'habitants
    • Capitale: Alger 
    • Population et ethnies: Arabes, Berbères (Kabyles, Touaregs) 
    • Langues: Arabe, Tamazight, Français. 
    • Religion: Islam sunnite
    • Fuseau horaire : UTC +1
    • Monnaie : Dinars Algérien
    • Code ISO 3166-1 : DZA, DZ
    • Domaine internet : dz
    • Indicatif téléphonique : +213  
    • Organisation internationales : ONU (8 Octobre 1962), OPEC, la ligue Arabe, Union de Maghreb

 

Population

algerie-el-kala4Les habitants originaires de l’Algérie étaient les Berbères qui, durant le XII siècle, furent repoussés dans les zones les moins accessibles du pays (Kabylie, Aurès) où ils vivent encore aujourd’hui. La population augmenta rapidement après l’occupation française et se concentra surtout le long des plaines côtières et dans les vastes vallées où s’écoulent les fleuves les plus importants (92%). Avant l’indépendance vivaient dans ce Pays un million d’européens, surtout des français et environ 150.000 juifs ; après 1962, 90% des juifs et des européens ont émigré ou sont retournés vers leur pays d’origine. Actuellement 83% de la population est d’origine arabe tandis que 17% sont berbères ou arabo-berbères. Dans le Sahara vivent environ 15.000 nomades touaregs.

Climat

 bejaia-07Sur la côte méditerranéenne, les étés sont chauds et secs, les hivers doux et humides. A peine passé l’Atlas tellien, l’hiver est glacial et les étés torrides. Au sud de l’Atlas saharien domine un climat continental saharien avec de fortes amplitudes thermiques entre le jour et la nuit. Dans le désert pendant l’hiver, la température est élevée dans la journée mais souvent, la nuit, le thermomètre descend au-dessous de zéro ; en été la chaleur est terrible. Les pluies annuelles ne dépassent pas les 130 mm.

Langue

La langue officielle de l’Algérie est l’arabe, parlé par 82% de la population ; quelques groupes berbères utilisent leur dialecte et les Touaregs parlent l’arabe et le tifinagh. Le colonialisme français a laissé la langue française en héritage et elle est aujourd’hui encore plutôt répandue et parlée par une grande partie de la population ; l’anglais est parlé et compris plus rarement.

 Religion djemila-2

L’Islamisme est la religion officielle de l’Algérie et la majorité de la population est musulmane sunnite. Il existe des minorités d’ibadites, musulmans schismatiques de souche linguistique berbère et de mozabites, un genre de quakers de l’Islam, membres d’une secte musulmane. La religion chrétienne qui s’était répandue les premiers siècles ap. J.C. était pratiquée, jusqu’au départ des Français, par les résidents européens.

Si l’Algérie comptait beaucoup de Catholiques et quelques Protestants pendant la période coloniale française, les Chrétiens ne sont plus très peu nombreux aujourd’hui. Il existait aussi une minorité juive, qui a également quitté le pays après l’indépendance.

 



1 Source : www.ont.dz

top